Envie de vous parler du livre :

"On ne voyait que le bonheur" de Grégoire Delacourt ...

DSC09230

En fait, je ne m'attendais pas du tout à cette histoire en commençant ce livre !

Au début, c'est l'histoire d'un homme d'environ 40 ans qui raconte des passages de sa vie à  son fils Léon : avec tout ce qu'elle a eu de hauts et de bas, de son enfance difficile avec une petite soeur qui est morte à l'age de 7 ans et d'une maman qui s'est enfuie juste après ce drame ... On sent qu'il veut expliquer pourquoi il est comme ça : un peu déprimé, divorcé, mal dans sa peau, qu'il a essayé de faire mieux que son papa dans son rôle de père,... mais qu'il se sent rejeté .

Oui, bien sûr, on comprend  tout ce manque d'amour pendant l'enfance qui empêche la construction d'un homme, mais quand même ce qu'il a fait m'a laissé sous le choc. En plus, quand je suis arrivée à ce dénouement, il était environ 3h du matin, je me réveile, insomnie, normal, je prends mon bouquin pour me rendormir. Et là, je tombe sur ce passage, ouf, ...ok..., bon..., ah oui, quand même.... Inutile de vous dire que je ne me suis par rendormie après ...

Bon, je ne raconte pas, car il faut se laisser porter par cette histoire, touchante, horrible, d'un homme qui voulait juste être aimé ! Et ce thème qui me touche tellement,  du manque d'amour pendant l'enfance. Cela engendre tellement de dégats dans la vie future des Hommes !

Vraiment, c'est un roman prenant, touchant. Moi, j'y pensais même pendant la journée, à cette histoire, ce fait divers finalement qu'on a déjà tous entendu lu ou vu, dans le journal ou à la télé  ...

En plus, il est très bien écrit avec ses paragraphes très courts, comme un besoin de reprendre son souffle rapidement. Des mots simples. Des phrases courtes. Vraiment, un beau roman.

- Est-ce que je conseille ce livre ? - Oui, vraiment

- Est-ce que je lirai un autre livre de Grégoire Delacourt ? - Certainement.